Make your own free website on Tripod.com

Yrandia

Genèse

Au début il n'y avait rien... absolument rien. Ni lumière, ni vent, ni eau, ni pierre... rien. Le néant absolu, sans étoiles, sans vie.

Il voulait changer tout cela, lui donner vie, sans savoir comment. Il se sentait si seul, si inutile. Que fallait-il penser ? Que fallait-il créer ?

D'abord, il fallait quelque chose pour remplir ce vide. Quelque chose qui soit l'opposé de ce qui n'était pas, quelque chose qui soit une prémisse à la vie. Il fallait ce qui est, puis quelque chose qui lui succède, l'un après l'autre, pour l'éternité. Ce qui est, l'obscurité, et sa compagne, la lumière.

Après qu'Il ait pensé ceci, une gerbe de lumière surgit soudainement. Luci, silhouette angélique et ailée sortit de ces éclats de lumière pour éclairer l'univers.

"Est-ce donc moi qui ai fait ceci ?" se demanda-t-Il... "Mes pensées et mes rêves prennent-ils vie ?" Il ferma les yeux et imagina le lieu où Il eût voulu vivre. Bleu et blanc dansaient dans un tableau qui semblait sans limites. Plus bas, un tapis vert s'étalait, parcouru de couleurs offertes par Luci. Il imagina l'obscurité parsemée de points de lumière, et Luci se fondit dans l'obscurité, donnant naissance à son rêve. Quatre Déesses nacquirent, qui lui donneraient les couleurs qu'Il avait imaginées : le bleu du ciel, le vert de la terre, le rouge du feu et le turquoise marin. La matière commença a prendre une forme que les quatres déesses façonnèrent. Kazena souffla et les vent se levèrent. Tsukina éleva les terres en forme de sphère. Mizena créa les mers, et Hia insuffla sa force en l'Ether pour créer le feu.

La vie venait de s'éveiller.

Ce qui n'était pas était désormais, baigné de lumière. Il se replia sur lui-même pour donner sa force et son âme à sa création. Il fondit en deux brumes de lumière, qui allaient parcourir ce nouvel espace a tout jamais.

Kazena porta son regard vers une planète bleue. Elle en tomba amoureuse. Accompagnée de ses soeurs, elle se coucha en son sein, et repose la depuis des millénaires.

Loin, très loin de là, deux nuées de lumières flottent encore dans le vide, sans but.


Le Monde

Dans des temps reculés, une seule race couvrait le monde. Ils se donnaient pour nom Vertiniens. Ces êtres aux longues oreilles et aux cheveux couleur d'or étaient les seuls habitants doués d'intelligence. Ils avaient pour religion le respect des quatre Déesses Créatrices, et vénéraient par dessus tout la nature qu'elles avaient créée.

En un jour funeste, cependant, un Vertinien du nom de Fisalis décida de faire revenir l'âme ultime parmi eux. Les Déesses lui apparurent en rêve pour l'en dissuader, mais en vain. Il réunit ses meilleurs alliés , qui s' attelèrent à leur tâche. Grâce à son talent, et au don qu'il avait de pouvoir communiquer avec toutes choses, il réussit à toucher l'âme de ce qu'il nommait le "Créateur".

C'est alors que survint le Cataclysme.

La moitié des terres d'Yrandia furent enfouies sous la mer, les Vertiniens furent décimés, et le monde vit se lever une nouvelle race, l'Homme. Les Vertiniens se réfugièrent dans la grande forêt de Vertina et n'en sortirent plus jamais. Les autres terres d'Yrandia furent alors repeuplées par l'Homme et les animaux.

L'Homme évolua, et acquit de nombreuses connaissances. Il façonna des maisons, des habits, cultiva les champs et forgea des armes. Mais il était de nature violente, barbare et destructrice : le combat était nécessaire pour acquérir ou préserver ses ressources, quitte à même tuer ses proches, et les érudits étaient bien trop peu nombreux pour changer la nature profonde de ce peuple.

Des siècles passèrent, durant lesquels la violence domina l'Histoire. Un jour, enfin, les érudits qu'on appelait Mages ouvrirent les yeux sur ce monde, et sur la déchéance de leur race. L'un d'entre eux, Solomons, entama un tour du monde, ou de ce qui en restait, pour contacter tout les Mages d'Yrandia. Sa quête prit plus de vingt années, et durant ce voyage, il donna rendez-vous tout les Mages d'Yrandia dans son domaine de Rokia, afin de discuter de l'avenir du monde.

Vingt et deux années après l'entame de ce pèlerinage, la plus grande réunion d'érudits eut lieu dans les montagnes glacées de la haute Rokia. Plus de cent et cinquante de ces Hommes se rencontrèrent pour inventer la paix. Nombre d'entre eux parlaient des langues différentes, que Solomon avait apprises, et qu'il enseigna.
Après peu de temps, une vingtaine de Vertiniens, venus offrir leur aide afin de ne pas voir leur forêt dévastée par la folie des hommes, les rejoignirent. Certains d'entre eux étaient parés d'armures aussi brillantes que de l'or, et ceux qui les accompagnaient portaient de longues toges blanches. Ils leurs offrirent huit pierres, qu'ils nommaient "Rubis des Etoiles", et qui permettaient a leurs porteurs de communiquer entre eux par-delà les océans, voire même par-delà les mondes. Cela fait, ils les quittèrent sans rien demander de plus. Huit humains furent choisis pour porter les pierres à travers Yrandia. Ils rentrèrent chez eux, pour enseigner leur savoir commun. Avec le temps, la culture apaisa l'Homme, et un futur viable put enfin être envisagé.
Cette paix fragile n'était pourtant pas au goût de tous. Un dénommé Hatarum réunit une incroyable armée afin de dominer ce monde et vit en la présence des mages un obstacle qu'il fallait éliminer.

Dix ans après leur première rencontre, les Mages d'Yrandia se réunirent une nouvelle fois sur les hauts plateaux de Rokia, accompagnés cette fois d'hommes prêts à l'ultime sacrifice afin de protéger ceux dont dépendait l'avenir du monde. Hatarum, quant à lui, décida qu'il était temps d'en finir avec cette élite incapable de comprendre que la légitimité ne pouvait être acquise que par la force, et réunit ses forces dans les forêts entourant Rokia.

Durant les jours précédant la réunion des Mages, les hordes barbares d'Hatarum sacrifièrent des bêtes des bois sombres de Rokia, avant de boire leur sang. Ce rituel eut d'étranges effets sur leur corps qui acquirent une couleur noire et certaines caractéristiques de l'animal en question. Quand tous les Mages furent arrivés, les hordes d'Hatarum attaquèrent. Nombreux furent les morts en ce jour, mais les barbares furent vaincus, et le concile des Mages décida que ce jour serait le début d'une nouvelle Ere.

Ils établirent une langue universelle appelée Astral, et divisèrent Yrandia en 8 Royaumes : Divina, Eden, Bastol, Portuario, Sérénita, Vertina, Frizena, et Rokia furent gérés par des Souverains, auxquels furent été remis les huit Rubis des Etoiles.

Les Mages se réunirent alors encore une fois, à Sérénita, et ils y établirent la plus grande Cité de culture et de science d'Yrandia, et c'est alors que commença vraiment l'Ere Universelle (E.U.).

Nous entrons aujourd'hui dans la cinquantième année de l'Ere Universelle, et tout les peuples et Royaumes d'Yrandia s'apprêtent à fêter cet évènement. Tous se rejoignent sur l'île d'Eden, où les festivités sont en préparation. Le Souverain mariera bientôt sa fille et souhaite donner à son peuple une fête des plus réussies.